• Printemps en Forêt-Noire

Printemps ...

2 nuits
à partir de € 119,--  p.P.

Un lieu d'histoire et de tradition

Marie-Antoinette, Goethe, Napoléon III étaient les invités d'honneur au Hofgut

La liste des invités VIP qui ont logé au Hofgut Sternen est bien longue. Marie-Antoinette, fille de l'impératrice Maria-Theresia, l'écrivain anglais Anthony Trollopele, le grand poète Johann Wolfgang von Goethe, l'empereur français Napoléon III... jadis tous étaient les invités d'honneur du Hofgut Sternen, à une époque où le chemin n'était pas aussi facilement praticable qu'aujourd'hui...

À l'époque où le Hofgut Sternen s'appelait encore "Wirtshaus unter der Steig", il fallait encore défricher le chemin de la vallée du Höllental. Les sentiers sont en lacets et vous mènent de Hinterzarten jusque dans la vallée, anciennement un glacier. Les gorges de Ravenna ont plusieurs cascades. Vous pourrez aussi découvrir les ruisseaux Bistenbach et Alpersbach dans lesquels se jette l'eau des cascades.

Le sentier Falkensteige, que les Zähringer ont construit au XIIème siècle, vous guide de Fribourg à Donaueschingen en passant par l'ancienne vallée Falkensteiner Tal, actuellement appelée vallée Höllental. En longeant ce chemin, vous passerez alors à côté de la chappelle St. Oswald construite en 1148 et située tout près du Hofgut Sternen. Il s'agit d'un sentier qui cache de nombreux dangers. En 1734, les responsables de la ville de Fribourg réclament au gouvernement d'Autriche de rendre ce chemin plus carrossable. Enfin, les sentiers Falkensteige sont finalement construits en 1753 pour être rendus praticables au frêt et à l'envoi de diligence. Les travaux se poursuivent dans les années qui suivent.

Seulement quelques années plus tard, en 1770, c'est l'année décisive pour le Hofgut Sternen. Marie-Antoinette se rend à Paris pour se marier avec le roi français Louis XVI. Naturellement, elle ne voyagait pas toute seule! Le spectacle des 21 carrosses, 36 véhicules et 450 chevaux qui se rendaient au Hofgut devait être assez impressionnant. Encore aujourd'hui, la pierre qui indiqua à la future reine qu'il fallait encore parcourir trois heures de route jusqu'à Fribourg est toujours placée au même endroit...

Johann Wolfgang von Goethe a également passé un séjour ici, par deux fois. Aujourd'hui, une partie de l'ensemble Hofgut Sternen a hérité de son nom. Ainsi, lorsque vous vous réveillerez dans la maison Goethe, vous aurez une petite pensée pour ce génie universel.

Et pourquoi la vallée du Höllental s'appelle-t-elle ainsi (littéralement: la vallée de l'enfer)? Quand les troupes françaises ont dû se retirer sous le pouvoir du Général Moreau en 1796, cette tâche leur paraissait bien difficile. La vallée du Falkenstein se transforme alors en "val d'enfer" et marque ainsi une nouvelle étape dans l'histoire. Mais ce n'est pas seulement la peine des troupes françaises qui donne à cet endroit ce nom si lugubre. En 1691, Leopold I. pestait contre l'étroitesse du Hirschsprung, qu'il qualifia d'enfer pendant qu'il réfléchissait aux techniques de protection vis-à-vis d'ennemis.

Aujourd'hui, le Hofgut Sternen est très facile d'accès depuis la vallée du Höllental. Depuis 1887, le train Höllental passe par les gorges de Ravenna. C'est la ligne ferroviaire la plus escarpée d'Allemagne. Actuellement elle se laisse même manier sans entraînement par roue dentée.

L'époque des diligences est révolue depuis bien longtemps. Vous n'entendrez plus dire: "Si tout va bien, nous estimons arriver dans deux heures environ sauf si vous souhaitez faire une pause."

La chapelle St. Oswald

St. Oswald fut la première église paroissiale du village à être sacrée par l'évêque de Constance en 1148. Le sacrement forme ainsi la première date de la colonisation par le pouvoir des Falkenstein.

Les blasons des Falkensteiner, qui ont été enlevés en 1950 pendant les travaux de restauration, ne sont malheureusement plus visibles.

En 1408, les Falkenstein ont dû revendre petit à petit leur seigneurie foncière. Le beau château était tombé en déshérence pour se transformer en un nid de chevaliers brigands et avait été détruit en 1390.
Ce grand domaine comprend le territoire communal actuel de Breitnau et Hinterzarten.

Les successeurs des Falkenstein "Auf dem Wald" ont été les comtes Schnewlin von Landeck, les barons puis les barons de l'Empire de Sickingen.

Même après la délocalisation de certains lotissements en 1200, la paroisse de la chapelle Ostwald garde des droits importants jusqu'en 1798, puique des messes organisées par la paroisse Breitnau-Hinterzarten y étaient tenues. Encore aujourd'hui, le petit cimetière utilisé jusqu'en 1863 est visible tout près de l'église. Les nouveaux bâtiments d'église sont signes du pouvoir des Sickinger au XVIIème siècle. La chappelle St. Oswald a également pu profiter des rénovations baroques en l'an 1606. Plus tard, d'autres changements et agrandissements ont suivi.

À la fin de la deuxième guerre mondiale, la chappelle St. Oswald a été détruite à plusieurs reprises par des bombes. Elle a alors dû être rénovée entièrement en 1950. En l'an 1980, beaucoup de sculptures de l'autel ont été pillées par des personnes malveillantes. Heureusement, elles ont pu être retrouvées, mais ont été remplacées par des copies pour des raisons de sécurité.

La chappelle St. Oswald est aujourd'hui plus qu'un lieu touristique. En 1998, elle a fêté ses 850 ans d'existence et est actuellement utilisée pour les messes de Noël, les événements musicaux et les mariages.